Chacun est venu pour une raison. Ou une seule raison : vivre la cérémonie d’ouverture en direct. Pas à la télé. Souvent, elle ne montre pas tout. Il ne fallait pas se la faire raconter. C’est un peu l’histoire de cet «évêque» d’un autre genre. Soutane aux couleurs du drapeau national, sa bible était un livre avec Tara la mascotte à la couverture ! Bienvenue au championnat d’Afrique des Nations, CHAN 2021. On n’oubliera pas de citer ce jeune homme couvert de peinture aux couleurs du drapeau camerounais. Vêtu juste d’un short, il marchait en chantant dans les allées du stade.

Les Kamers se préparent depuis des mois pour rendre cette période…mémorable. Pari réussi, puisque le spectacle d’ouverture a fait son effet. Ils étaient présents. Autorités, peoples, supporters ! Ils sont venus célébrer l’Afrique et ses talents. Samuel Eto’o, Stanley Enow, Ihims pour ne citer que ceuxlà, ont brillé par leur présence au stade Ahmadou Ahidjo. Dans les gradins, c’est l’extase. Au «Chaba», les émotions ne se contiennent pas, elles s’expriment !

Les Kamers sont fiers de se retrouver et de partager cette passion commune : le football. Malgré Dame Covid-19.Au cours du match, l’animation prend tout son sens ici. Pendant que d’autres tapent, d’autres dansent, sifflent, etc. Ça débat de tous les côtés. Des commentaires positifs, négatifs, mais à la fin, tout le monde est heureux quand le Cameroun gagne ! Eh oui ! La victoire, c’est la plus belle chose que les Lions A’ puissent offrir au peuple.