John Duchant, chanteur

«Me voici tout». Cette chanson tourne en boucle (ou presque) dans les coins chauds de la capitale. Sortie en décembre 2017, elle porte la griffe de John Duchant. Elle fait le buzz et c’est du gospel ! Dans un environnement musical conquis quasiment par la musique dite urbaine, menée par la bande à Salatiel, Mister Leo, Stanley Enow, Locko, Ténor, Daphné, Shan’l, Magasco, il a su diriger l’intérêt vers ce genre musical. Plus d’un million de vues sur YouTube pour ce dernier single.

Un hymne à la repentance dans lequel il martèle : «Ne faisons pas semblant avec Dieu». L’homme est aux anges. Le débit des sollicitations est passé du simple au triple. Au moment où nous mettions sous presse, John Duchant s’était envolé pour la France. Dans le privé, le père de trois enfants est un «amoureux de Dieu». Grâce au gospel, il ne crève pas de faim. Marcher sous le soleil comme pendant son enfance, ce fils de sourde muette ne connaît plus. En exclusivité pour votre magazine, le chanteur gospel livre …entièrement...Lire plus


Commentaires

Laisser un commentaire


Autres articles que vous aimerez lire...

  • par Pierre-Rostant ESSOMBA / Dossier
    Jan 22

    Ces obstacles qui désorientent

    Sur le sentier menant à ses plantations, Germain, au crépuscule de la trentaine, a des larmes aux yeux. L’homme a appris, il y a quelques jours, le mariage de Sandrine. Les deux...

  • par GAËL DE SOUZA / Dossier
    Jan 22

    The wage of determination

    At the age of seven, the son of a tailor and housewife sang from door-todoor with children of his generation on Christmas. Six years after, he was coach of dancers of his club, and music interprete...

  • par GAËL DE SOUZA / Dossier
    Jan 22

    La force de la pensée

    Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité », ces mots d’Antoine de St Exupéry, dits ainsi, illustrent à souhait la magie du rê...


Besoin d'aide ? Contactez-nous