L’impossible ? Connais pas !

Wilfried de Happy, agent de footballeur:

Vous lui aurez parlé de football plus jeune, qu'il n'y aurait pas accordé un très grand interêt. Pourtant, des années plus tard, l'amour qu'il porte aux affaires l'entrainera dans ce domaine. «Utopia Group» qui nait un an après l'obtention de son Bachelor en ingenierie mécanique, sera la matérialisation d'une vision, qu'il va développer alors qu'il est encore sur les bancs. Après seulement 3 ans d'existence, l'agence de management revient très souvent derrière l'image de nombreux sportifs comme Samuel Eto’o. C'est d'ailleurs les travaux de Wilfried autour de l'un d'entre eux, qui participeront à la construction de la renommée de l'entreprise.

Entreprendre c'est aussi pouvoir accepter de sortir de sa zone de confort, quand cela est nécessaire. Wilfried de Happy l'a bien compris. L'intérêt qu'il a pour les affaires, l'amènera, plus d'une fois, à repousser ses limites. Il est en tout cas prédisposé pour, et ce sera à dessein qu'il choisira de nommer son agence de management "Utopia". «"Utopia", représente quelque chose d'irréalisable. Dans ma façon de faire les choses, j'ai d'ailleurs l'impression de chercher constamment l'impossible. Et en cherchant l'impossible, on repousse les limites. Utopia est la recherche de ce que les gens estiment hors de notre portée», avoue-t-il.

Si Utopia est un projet qui nait alors qu'il est à l'université, l'agence et par ricochet Wilfried se feront réellement connaitre à travers les travaux pour le footballeur Samuel Eto'o Fils. Mais comment est née cette collaboration? Wilfried va devoir cravacher pour l'atteindre. L'étudiant en ingenierie mécanique, à l'époque, sait déjà que rien ne s'obtient dans la facilité. Nous sommes en 2012, lorsque Wilfried décroche sa licence d'agent de joueur, auprès de la fédération américaine de football. Il a déjà une petite expérience en tant que "scout" dans le domaine, et souhaite se rapprocher du joueur. «Je me suis dit, que si j'allais le voir en tant qu'agent de joueur, ça ne marcherai pas. Je suis donc allé le voir avec un projet marketing, autour du développement de son image aux USA.

Ca m'a pris 1 an et demi pour le rencontrer, et j'ai dû passer par une connaissance espagnole pour y arriver», explique le trentenaire. Samuel Eto'o Fils adhère à sa proposition. Seulement, Wilfried n'a jamais fait d'études en marketing et il a également d'autres contraintes. «J'avais un contrat avec mon père. Je me devais d'achever mes études d'ingénieur. De ce fait, j'allais à l'école de 8h à 22h. Une fois à la maison, je revisais jusqu'à 2h du matin et jusqu'à 4h, je peaufinais le projet autour de son image. Seulement, n'ayant aucune base en marketing, pour y arriver je m'inspirais des réseaux d'autres joueurs de football comme David Beckam ou encore Lionel Messi», ajoute-il. Son application au travail portera ses fruits. Il obtient son bachelor en 2014.

Fort d'une première expérience avec le joueur de football, mais aussi d'une autre en tant qu'agent de joueur, il se rapproche une fois de plus de ce dernier pour faire décoller ses projets. "Après le début de notre collaboration, je suis allé voir Samuel Eto'o, pour lui dire que je souhaite me lancer en tant qu'agent. J'avais déjà quelques transferts à mon actif. C'est comme ça qu'il me donne ma chance". Utopia Group voit le jour au courant de l'année 2015 et est basé au Luxembourg. Ajourd'hui, en plus d'un pool plus fourni au Cameroun, elle compte globalement près d'une quinzaine d'employés. "On a commencé par le football. A un moment, on a travaillé avec Luc Mbah à Mouté. Aujourd'hui on a signé avec des jumelles tennis women, pour s'occuper de leur image. Dans le domaine de la musique, on a également travaillé avec Mimi". A cette liste, on ajoute aussi Jean de Makoun, Fabrice Olinga, Gaëlle Enganamouit, Abdel Diara, etc.

ENCORE PLUS LOIN

Plus tard, avec l'expérience acquise, Utopia Group a connu une restructuration. "Nous avons décidé de nous restructurer et grandir petit à petit. Nous travaillons désormais avec toutes les personnes qu'on estime avoir du talent et qu'on peut aider à dévélopper. Nous avons décidé de nous concentrer sur les joueurs âgés entre 16 et 17 ans, afin de pouvoir grandir avec eux." Utopia sera-t-elle l'entreprise qui permettra de détecter d'autres grands talents? La structure lui permet déjà de réaliser l'une de ses volontés, les plus chères. «Je n'ai jamais prévu travailler pour quelqu'un. Quand j'étais à l'école, je travaillais sur comment être indépendant».

Elle lui aura aussi permi de concilier hobbies et travail. Lui permettra-t-elle de réaliser son rêve d'être à la tête d'une multinationale? Wilfried se donne en tout cas, les moyens d'atteindre son objectif final. En dehors d'Utopia, il travaille en ce moment, sur d'autres initiatives. Notamment dans le domaine du hightech et du carritatif. Nous n'en saurons pas plus à ce sujet. Wilfried de Happy préfère "parler des projets à terme".

 


Commentaires

Laisser un commentaire


Autres articles que vous aimerez lire...

  • par Myriam DJEKI / Woman
    May 15

    NEVER GIVE UP

    Elle a mis sur pied plusieurs concepts culturels qui font briller le Cameroun dans l’Hexagone. Le concours de beauté Miss Cameroun France, le fashion event Mboa Fashion Design,...

  • par / True story
    May 10

    Samuel Thierry Etoundi, photographe amateur

    Chance ne surgit pas deux fois ! Samuel Thierry Etoundi, photographe amateur a pourtant eu cette aubaine-là de voir une merveille dans le ciel cet aprèsmidi du mercredi 16 Octobre 201...

  • par / True story
    May 10

    J’ai photographié la carte du Cameroun, …vue dans ciel

    Depuis octobre 2013, sa vie a changé. Rien n’a plus été comme avant. Une scène qui se joue dans le ciel de ce mois consacré à Notre Dame du Rosaire, ...


Besoin d'aide ? Contactez-nous