Mélanie Betebe s’en va : La presse en deuil

Une plume qui s’en va. Une voix qui s’éteint. Une image que l’on ne verra plus sur les antennes. Mélanie Metebe était journaliste à la Crtv. Des suites de maladie, elle trépasse dans la matinée de mercredi 13 mars, à Paris. La presse est en deuil. On ne la verra plus sur «Scène de presse», «CEMAC news», on entendra plus ses reportages économiques.

Membre de l’Union de la presse francophone section Cameroun, Grand reporter à la CRTV, ou encore Chef de service CEMAC, Mélanie s’illustrait en professionnelle de l’information. Elle avait également créé l’hebdomadaire «Baromètre communautaire» pour donner une information de première main sur la vie du Cameroun profond. Aimable, généreuse, pointilleuse, celle que ses consoeurs du Woman In Communication appelaient affectueusement «Mel» quitte la scène médiatique, comme elle a vécu, dans la discrétion. Un journaliste ne meurt pas.


Commentaires

Laisser un commentaire


Autres articles que vous aimerez lire...

  • par Roger Owona / Tempo
    Dec 02

    Vous avez dit cadeaux ?

    Rien de bien nouveau sous ce bon vieux soleil qui en a tant vu, depuis les temps les plus immémoriaux ? Peutêtre. C’est vrai : leur invention ne date guère du jour d&rsquo...

  • par Roger Owona / Tempo
    Sep 11

    Oui, (bien) gagner son pain : et après ?

    Il n’est pas toujours là où on croit. Ou ce que l’on croit. D’âge en âge et époques après époques, siècles après si&eg...

  • par Myriam DJEKI / Woman
    May 15

    NEVER GIVE UP

    Elle a mis sur pied plusieurs concepts culturels qui font briller le Cameroun dans l’Hexagone. Le concours de beauté Miss Cameroun France, le fashion event Mboa Fashion Design,...


Besoin d'aide ? Contactez-nous