«Mondial volley : Ngapeth fait renaitre l’espoir des Bleus/ Ngapeth : la force tranquille et imprevisible/ Ngapeth : la star incontournable »… à son égard, les titres de la presse internationale se veulent laudatifs. Normal, face à lui, difficile de ne pas être admiratif. Lorsqu’on enregistre 166 sélections à 26 ans seulement, il y a de quoi paraitre impressionnant. Si son look capillaire, lui...
Besoin d'aide ? Contactez-nous