Vous avez dit cadeaux ?

Rien de bien nouveau sous ce bon vieux soleil qui en a tant vu, depuis les temps les plus immémoriaux ? Peutêtre. C’est vrai : leur invention ne date guère du jour d’aujourd’hui. La preuve, l’expression est connue des siècles: «je me méfie des Grecs, même lorsqu’ils font des cadeaux». Vous avez dit… cadeaux empoisonnés ? Ici, nulle intention polémique. Point d’empoignade (verbale, s’entend). Pas question de jeter le fameux bébé, avec la non moins fameuse eau du bain. A Rome, on vit comme les Romains ? En 2019, on vit comme en 2019, et non comme à l’âge de la pierre non taillée ?

A chacun( e) son tempérament. A chacun(e) son feeling. Entre gens de bonne compagnie, des goûts et des couleurs, on ne discute pas, n’est-ce pas ? ! Il n’empêche !! Certaines, certains en font une source de stress, pas possible. Se mettant à en rajouter, à celles déjà pas forcément simples à «gérer». Ni simples, ni faciles. Dans un monde où LE PARAÎTRE – et chaque jour un peu plus, prend le pas sur L’ÊTRE, c’est le «logiciel» (normal) de fonctionnement. Ou presque. Aller à contre-courant (ou du moins essayer), ça ne va pas toujours de soi. Mieux : «ne pas-faire-comme-tout-le-monde» ?

On peut s’exposer à être traité (e) de toutes sortes de noms d’oiseaux. Qui «ne fonctionne» pas comme nous est ringard…. «villageois», vieux-jeu ?! En effet, oseriez-vous ? Quoi ! Ne pas suivre la TENDANCE ! Ne pas être TENDANCE ! Dis-moi quel CADEAU tu offres, et je te dirai qui tu es, quoi. Ou suivisme, mimétisme, quand tu nous tiens ! Mimétisme cimentant et tissant la toile du vécu, au sein des sociétés. La société Kamer plurielle, multiculturelle, ne constitue pas encore l’exception. L’exception, confirmant la règle. Et, probablement, n’est-ce pas encore l’avant-veille ni la veille, de l’avènement de ce jour-là.

Et vive la saison ! Avec les…fêtes de fin d’année inéluctablement arrivant, on va rentrer dans le vif du sujet. Car, les fêtes de fin d’année se conjuguent aussi avec eux : les tant attendus paquets liés à l’air du temps. Paquets à donner ou à recevoir. Ou les deux à la fois. D’une manière ou d’une autre, plein, plein de Kamers sont concernés. Même lorsqu’ils prétendent le contraire. Les pressions apparaissent diverses. Pas facile de jouer les rabat-joie, les empêcheurs d’«ambiancer» en rond, à 100%. Du coup, au très cher et beau pays des Kamers, les gens jouent le jeu. Comme ils peuvent.

Où ils peuvent. Quand ils peuvent. Qu’offrent donc les Kamers comme cadeaux et qu’attendent-ils recevoir à cette période ? Lisez notre Dossier, et vous saurez tout. A circonstance exceptionnelle, menu exceptionnel ? Votre magazine fait mieux que mettre les petits plats dans les grands : elle est irrésistible, la cerise sur le gâteau. Trêve de scribouillage! Que vos fêtes soient nickel !


Commentaires

Laisser un commentaire


Autres articles que vous aimerez lire...

  • par Myriam DJEKI / Portrait
    Mar 17

    Osiera Mebounou, Ciel clair pour la «Miss Météo»

    Depuis octobre 2019, les téléspectateurs de la Crtv la regardent donner les indications météorologiques du jour. La «Miss Météo», comme...

  • par / Cover story
    Mar 16

    AUDREY NABILA MONKAM, MISS CAMEROON 2020 : Queen Of National Cohesion

    Two years of non-organisation of the renowned Miss Cameroon beauty contest was long. Cameroonians were eager for the beauty pageant jamboree. The sea of persons who thronged the Yaounde Sports Comp...

  • par / Cover story
    Mar 16

    BIO EXPRESS

    AUDREY NABILA MONKAM

    Born: 1st April 1995

    Place of birth: Tiko, South West Region

    Siblings: Eldest ...


Besoin d'aide ? Contactez-nous