Vous avez dit cadeaux ?

Rien de bien nouveau sous ce bon vieux soleil qui en a tant vu, depuis les temps les plus immémoriaux ? Peutêtre. C’est vrai : leur invention ne date guère du jour d’aujourd’hui. La preuve, l’expression est connue des siècles: «je me méfie des Grecs, même lorsqu’ils font des cadeaux». Vous avez dit… cadeaux empoisonnés ? Ici, nulle intention polémique. Point d’empoignade (verbale, s’entend). Pas question de jeter le fameux bébé, avec la non moins fameuse eau du bain. A Rome, on vit comme les Romains ? En 2019, on vit comme en 2019, et non comme à l’âge de la pierre non taillée ?

A chacun( e) son tempérament. A chacun(e) son feeling. Entre gens de bonne compagnie, des goûts et des couleurs, on ne discute pas, n’est-ce pas ? ! Il n’empêche !! Certaines, certains en font une source de stress, pas possible. Se mettant à en rajouter, à celles déjà pas forcément simples à «gérer». Ni simples, ni faciles. Dans un monde où LE PARAÎTRE – et chaque jour un peu plus, prend le pas sur L’ÊTRE, c’est le «logiciel» (normal) de fonctionnement. Ou presque. Aller à contre-courant (ou du moins essayer), ça ne va pas toujours de soi. Mieux : «ne pas-faire-comme-tout-le-monde» ?

On peut s’exposer à être traité (e) de toutes sortes de noms d’oiseaux. Qui «ne fonctionne» pas comme nous est ringard…. «villageois», vieux-jeu ?! En effet, oseriez-vous ? Quoi ! Ne pas suivre la TENDANCE ! Ne pas être TENDANCE ! Dis-moi quel CADEAU tu offres, et je te dirai qui tu es, quoi. Ou suivisme, mimétisme, quand tu nous tiens ! Mimétisme cimentant et tissant la toile du vécu, au sein des sociétés. La société Kamer plurielle, multiculturelle, ne constitue pas encore l’exception. L’exception, confirmant la règle. Et, probablement, n’est-ce pas encore l’avant-veille ni la veille, de l’avènement de ce jour-là.

Et vive la saison ! Avec les…fêtes de fin d’année inéluctablement arrivant, on va rentrer dans le vif du sujet. Car, les fêtes de fin d’année se conjuguent aussi avec eux : les tant attendus paquets liés à l’air du temps. Paquets à donner ou à recevoir. Ou les deux à la fois. D’une manière ou d’une autre, plein, plein de Kamers sont concernés. Même lorsqu’ils prétendent le contraire. Les pressions apparaissent diverses. Pas facile de jouer les rabat-joie, les empêcheurs d’«ambiancer» en rond, à 100%. Du coup, au très cher et beau pays des Kamers, les gens jouent le jeu. Comme ils peuvent.

Où ils peuvent. Quand ils peuvent. Qu’offrent donc les Kamers comme cadeaux et qu’attendent-ils recevoir à cette période ? Lisez notre Dossier, et vous saurez tout. A circonstance exceptionnelle, menu exceptionnel ? Votre magazine fait mieux que mettre les petits plats dans les grands : elle est irrésistible, la cerise sur le gâteau. Trêve de scribouillage! Que vos fêtes soient nickel !


Commentaires

Laisser un commentaire


Autres articles que vous aimerez lire...

  • par Myriam DJEKI / True story
    Jan 27

    MARIE-NOËLLE ABOMO ATANGANA : L’INCROYABLE GUERISON !

    Sorcellerie ? Acharnement du destin ? Pourquoi elle, précisément ? Qu’a-telle fait au Bon Dieu ? Des interrogations restées sans réponses… Le pied d...

  • par Myriam DJEKI / True story
    Jan 27

    ON CROYAIT QUE C’ÉTAIT UN PETIT ABCÈS…

    Tout a commencé lorsqu’elle avait 7 ans… Une enfance plutôt joyeuse jusque-là. Deuxième d’une fratrie de cinq, elle ne se doutait pas encore de ce qui ...

  • par Myriam DJEKI / True story
    Jan 27

    ON M’A OPÉRÉE MAINTES FOIS

     Après plusieurs examens, ils ont pu déceler le hic. Le problème. C’était en effet, une maladie de l’os. L’ostéomyélite. «Dans...


Besoin d'aide ? Contactez-nous